Bulletin

Nos Archives…

Gérard Trossevin Membre d’Honneur

Cette page est dédié à Gérard TROSSEVIN mon prédécesseur à la présidence.

La FF4X4 lui accorde le droit de s’exprimer sur les sujets de son choix.

Jean Paul PORTAL

Vous pouvez également aller sur son blog

Une passion: le 4×4

Gérard TROSSEVINGERARD TROSSEVIN

Ancien Président de la FF4x4

Il avait déjà à l’époque planché sur le sujet pour sensibiliser les présidents. Il nous fait part de sa réflexion avec sa propre analyse sur :

Les difficultés d’être dirigeant d’association.

Bien avant de passer la main à la Présidence de la FF4x4 et parallèlement à la grosse formation pour les BF1 , BF2 , BF3 et BF4 , j’avais envisagé de créer à l’intention des présidents de clubs un week-end de formation entièrement gratuite de manière à les mettre à même de répondre à tous les devoirs de leur charge en toute connaissance de cause. Car, aujourd’hui, ne nous y trompons pas les associations, les clubs connaissent beaucoup de difficultés car diriger une association devient de plus en plus contraignant et requiert les mêmes qualités que pour présider aux destinées d’une entreprise ; à savoir beaucoup de compétences autres que la connaissance partielle de l’activité pratiquée. La tache est donc particulièrement ardue !
Pour être « Patron » et donc agir efficacement, il faut savoir prendre des risques mais savoir se “border” dans le même temps.

Aujourd’hui, nul ne peut diriger s’il ne possède pas un savoir faire unanimement reconnu mais de plus, ceci n’est plus suffisant, il lui faut un bagage juridique spécifique de manière à pouvoir répondre à toutes les tracasseries, voire même aux abus de pouvoir qui semblent être de mise.

Les associations et organisations les plus performantes ne peuvent être dirigées que par des leaders qui sont non seulement doués dans le marketing mais aussi dans la gestion des affaires et du personnel. Comme dans toutes les entreprises dignes de ce nom, ils doivent procéder chaque année à l’élaboration d’un plan d’affaire (en Anglais Business plan) et doivent savoir le réviser dans les meilleurs délais selon les tendances.

On peut penser que certains sont nés chefs mais pour la grande majorité ce n’est pas le cas, et de plus n’ont pas été formés. Dès lors, il ne reste plus qu’une solution, c’est apprendre ! eh oui tout s’apprend, et en règle générale, c’est là que le bât blesse, ou plutôt l’amour propre qui en prend un sacré coup !

Peu ont fait le choix de se former peut-être par narcissisme et surévaluation de soi et il faut bien l’avouer, d’autres ont recours à des « nègres » pour leur interventions et à des petites plumes pour rédiger des communiqués qui ne veulent pas dire grand-chose et qui n’intéressent personne.
On constate avec surprise que beaucoup d’associations ou organisations n’ont aucun sens de la planification stratégique et qu’au lieu d’évoluer selon un schéma tactique bien précis, naviguent au jour le jour, et donc vivotent lamentablement perdant les acquis.

Pour diriger, il faut impérativement savoir développer et mettre en place un programme d’action, savoir se remettre en cause en permanence en réalisant des audits stratégiques et établir un plan de développement indispensable à la réussite.

La gestion des ressources humaines : Les adhérents deviennent des collaborateurs qui exécutent vos directives et composent la structure de l’association. Ces collaborateurs, il convient de les choisir uniquement pour leurs compétences et non pas par calcul électoral ou pour leur servilité.
Ils doivent se voir notifier des objectifs précis de manière à atteindre voire dépasser les buts fixés. Il est de la compétence du Président d’établir le partage des charges selon les compétences et les possibilités réelles de chacun. Il est aussi vital de n’oublier personne, une personne isolée et qui se sent délaissée devient vite un opposant farouche. Il ne faut pas non plus donner dans l’excès inverse, à savoir trop donner à l’un par rapport à ce qu’il peut faire et ainsi lui faire croire qu’il est indispensable.

Compétences financières et comptables : Le Président, même s’il est très bien secondé doit savoir gérer les flux de liquidités, contrôler les finances et suivre leur évolution par rapport au plan d’affaire initial. Il est de son devoir de maîtriser la situation financière et comptable en temps réel. Il en va de la survie de l’association.

On peut dire qu’un Président doit cumuler les connaissances pour gérer à la fois la fonction financière, fonction comptable, fonction administrative au sein de l’organigramme de structure de l’association. De plus il doit être de toutes les manifestations , salons au risque de passer pour un “blaireau” !

L’endurance face aux adversaires naturels du 4×4…écolos de broussaille en premier, suivis de très près par quelques administratifs tatillons et n’hésitant pas à manier l’abus de position dominante. Ralliés politiquement pour entrer dans le “cercle” des personnes influentes en oubliant au passage leur passé de “Dakaristes” ou de photographes officiels du Dakar qui se moquent du monde en désignant la paille dans notre œil et en oubliant la poutre qu’ils ont dans le leur !

Je ne vous conseille surtout pas d’adopter le profil bas, il serait compris comme étant une démission, mais je ne peux que vous conseiller une réaction saine, et constructive. Il ne manque pas d’exemples de “pollueurs” plus graves que les 4×4, de destructeurs de la nature immonde comme les tracteurs forestiers qui creusent dans les bois des ornières de 80 cm alors que ces même bois nous sont interdits, ces mêmes forestiers qui ne prennent que les grumes “intéressantes” alors qu’ils laissent pourrir sur place les branchages et autres arbres plus petits qu’ils ont abattus “par nécessité” et qui sont interdits de ramassage par le public !

Que dire des hordes de poids lourds accidentogènes qui encombrent nos routes et autoroutes, en délaissant le rail et les voies fluviales. Que dire aussi des députés “verts” qui circulent journellement en camping-car ! Bel exemple et honte à eux.

Je sais que la Direction de la FF4x4 ne manque pas de courage pour vous aider, mais là, il s’agit de faire une œuvre collective .Bon courage à tous !































Nos Archives…