Bulletin

Nos Archives…

Le bénévolat

Il y a une crise dont on ne parle pas aujourd’hui, c’est celle du bénévolat et le marasme économique que nous traversons y est certainement pour beaucoup ! Les bénévoles d’aujourd’hui ne répondent plus aux formes traditionnelles d’engagement, pour des idées, pour des passions . Ils contribuent à plonger dans le flou l’image du bénévolat associatif.

Il est vrai que la précarité , la pauvreté et l’exclusion que nous constatons tous les jours contribuent à créer ce déséquilibre. Et pourtant en y réfléchissant, seul le renforcement de l’engagement bénévole peut annihiler l’indifférence qui a tendance à se généraliser et à devenir insoutenable . Seul il peut garantir la pureté des sentiments et le désintérêt personnel au profit de l’intérêt collectif.

Evidemment la petite association , le petit club ne bénéficie pas de la médiatisation des grandes causes comme les Resto du Cœur qui mobilisent de plus en plus et c’est tant mieux, mais elles ne doivent leurs succès qu’à la mobilisation de vedettes et de médias et il ne faut pas se leurrer les grands donateurs comme les chaines d’hypermarché y trouvent un intérêt et une publicité peu onéreuse.

Les véritables bénévoles à savoir ceux qui militent réellement dans une association, un club dans laquelle ils exercent, sans contrepartie aucune , une activité correspondant à une fonction bien précise en y consacrant plusieurs heures par semaine sont rares.

Les associations ne sont pas toutes égales face à cette évolution, les Clubs 4×4 en effet ne peuvent se permettre d’employer des salariés leurs budgets étant souvent très modestes par contre certaines “associations” ne craignent pas d’avoir une ligne de budget “dépenses de personnel” conséquente qui ne devrait plus leur permettre de relever du bénévolat. Bien entendu le coût d’appartenance à la dite association s’en trouve singulièrement augmenté et l’image qu’elle véhicule écornée.

Le manque de considération est la principale cause à la réticence à assumer les postes de responsabilité surtout à cause à cause des risques de mise en cause personnelle. De plus le coût financier d’un engagement est aujourd’hui plus dissuasif ,même si les sentiments sont restés identiques.

Alors comment répondre aux préoccupations de terrain ? A la FF4x4 nous pensons qu’il faut avoir en permanence le souci de faciliter les démarches et d’accompagner ceux qui s’engagent en privilégiant l’âme du bénévolat, fondé sur « la liberté de celui qui donne comme de celui qui reçoit ». Il faut profiter de l’effet de masse procuré pour pouvoir offrir aux bénévoles les avantages qui en sont retirés.

C’est ainsi que la FF4x4 négocie des avantage adhérents non négligeables, qu’elle offre sans supplément de prix un pack d’assurances qu’aujourd’hui tout le monde dans le milieu envie.

 

Bien que la presse fasse état des salaires et avantages mirobolants offerts à certaines catégories de français, il ne faut pas baisser les bras, le bénévolat est un droit mais c’est aussi un devoir pour ceux qui ont conscience de la dure réalité de notre société.

Un autre devoir non négligeable est la solidarité entre associations 4×4 et bénévoles, hélas comme chacun peut le constater, nous assistons à une lamentable querelle de clochers, ou plutôt de chiffonniers ! Il n’est qu’à jeter un œil sur les forums ou sur certaines feuilles de choux mensuelles pour constater que seule la haine y est distillée. Outre que cette “façon” de vivre sa passion pour le 4×4 est assez minable, elle contribue à donner à l’extérieur une image absolument déformée et calamiteuse. J’en appelle donc au sens des responsabilités des différents acteurs pour rester dignes et se comporter enfin uniquement en passionnés en se respectant les uns les autres.

Gérard TROSSEVIN.

Le bénévole ne peut demeurer isolé, et afin de ne pas voir son action marginalisée, il vient chercher dans l’association un groupe d’individus dont il se sentira proche . Le rôle des associations et des clubs est de les accueillir, de leur offrir le sentiment d’appartenance à un groupe qui sera moins vulnérable et plus fort de l’individu.

Le bénévolat

Cathy ROUAN

Le bénévolat est, rappelons le, une activité non rétribuée et librement choisie qui s’exerce en général au sein d’une institution sans but lucratif, qui nous vient du latin « benevolus » qui signifie « bonne volonté ».

 Dans une société actuelle où  les maîtres mots sont profit, productivité, rentabilité, le bénévolat trouve encore sa place grâce à cette « bonne volonté » : 11 millions de bénévoles en France – engagés dans une association -selon une enquête IFOP….

 Pour ma part, le bénévolat, j’y ai trempé dès ma jeunesse, ayant des parents, malgré leur activité professionnelle déjà bien remplie, bénévoles volontaires. Je suis certaine qu’ils m’ont donné, par leur engagement et leur volonté, cette envie de m’impliquer à mon tour.

 La FF4X4, que j’ai intégré, grâce à mon compagnon et sa passion du 4X4, est constituée uniquement de bénévoles.

 Les hommes et femmes constituant cette fédération, que ce soit le bureau, le Conseil d’Administration, les Comités Départementaux, les Clubs Affiliés ou les membres indépendants sont, pour bon nombre d’entre eux, à la tête de postes à responsabilité dans leur activité professionnelle et mènent de front des actions de bénévolat au nom de leur passion.

 Aujourd’hui, Responsable de Communication de la FF4X4, animée par la volonté de créer des rassemblements, de regrouper les personnes au nom de leur passion commune, de développer l’animation locale et régionale, voire nationale, je suis heureuse de reconnaître que nombreuses, sont les personnes, ayant cette même volonté, qui se donnent sans compter : leur temps et les dépenses associées.

 A l’heure ou Internet, les chaînes câblées, jeux vidéos en tout genre entraînent un isolement géographique soi-disant compensé par une communication virtuelle, c’est du pur bonheur de voir le succès que peuvent avoir les rassemblements de personnes autour d’une même table, ou d’une même activité, quand on sait qu’ils viennent de milieux différents et de destinations éloignées.

 L’avantage du bénévolat, autour d’une passion commune, est que tout le monde est au même niveau, que l’on soit ouvrier, artisan, médecin ou cadre supérieur…

 Je tiens à remercier Gérard Trossevin (Président de la FF4X4 jusqu’en juin 2010), qui m’a permis d’intégrer la FF4X4, en tant que chargée de Communication et Jean Paul Portal – Président de la FF4X4 actuel, qui m’a fait confiance et m’a proposé le poste de Responsable de Communication de la FF4X4.

 Même si ce titre « honorifique » n’apporte pas de compensation financière, la reconnaissance de tous (qui m’ont aussi élu à ce poste), les témoignages de sympathie, la reconnaissance du travail accompli constituent la plus grande des richesses.

 J’ai trouvé à la FF4X4, une seconde famille, avec qui je me plais à partager rires et tracas, moments de labeur et de plaisir, le tout en allant de l’avant avec une solidarité hors du commun.

 

Cathy Rouan

 

 

Le bénévolat

Le bénévolat est une activité non rétribuée et librement choisie qui s’exerce en général au sein d’une association sans but lucratif  Celui ou celle qui s’adonne au bénévolat est appelé « bénévole ». L’étymologie du mot vient du latin « benevolus » qui signifie « bonne volonté ».

Plus de 14 millions de bénévoles œuvrent aujourd’hui dans le paysage associatif français. Se sentir utile et faire quelque chose pour autrui est le moteur de ces bénévoles qui s’impliquent dans des domaines d’activité aussi divers que le sport, la culture ou les loisirs, l’humanitaire, la santé ou l’action sociale, la défense des droits ou encore l’éducation.

On peut définir les bénévoles comme des personnes qui consacrent une partie de leur temps, sans être rémunérées, aux activités d’une association.

C’est bien dans le schéma de la FF4X4 avec 100% de bénévoles pour la diriger.

Jean Paul PORTAL

 































Nos Archives…